Les femmes sont-elles sexuellement passives ?

De mes pérégrinations dans l’œuvre proustienne j’ai principalement retenu une idée : Proust n’aimait pas l’amour. Du moins, il ne couchait pas sur le papier les raisons objectives de son amour, préférant décrire longuement ses propres émotions jalouses alternant avec le mépris pédant pour l’Albertine endormie de son œuvre, jamais possédée vraiment, toujours absente. La lettre d’adieu de la muse est le seul moment où elle m’apparut véritablement présente, sujet à part entière. De cela Continuer de lire Les femmes sont-elles sexuellement passives ?

La révolte des ombres chinoises

La formation du couple telle qu’elle se pratique en Chine est une coutume dont les échos sont déjà arrivés jusqu’à nous. Si tant est que l’on soit un peu curieux, on connaît ces marchés à ciel ouvert qui se tiennent dans les parcs des plus grandes villes chinoises et où les parents – ou ce qui s’apparente à des entremetteurs – placardent de petites fiches Continuer de lire La révolte des ombres chinoises

Portrait d’une Servante Ecarlate

Chers Scarlecteurs, Je me dois de vous dresser le portrait de la Servante Écarlate. Femme au surnom tapageur mêlant asservissement et éclat, la Servante Écarlate est une femme troublante. Elle parait avoir eu beaucoup d’acolytes dans les siècles passés, et continue d’avoir un écho sourd dans notre monde actuel. Mais qui est donc cette femme mystérieuse ? La Servante Écarlate naît en 1985, dans le … Continuer de lire Portrait d’une Servante Ecarlate

Sylvia Plath, Folie et fureur de vivre

« Aussi l’écrivain n’est-il pas malade, mais plutôt médecin, médecin de soi-même et du monde. »  Deleuze, Critique et clinique Lorsqu’on est jeune, on se prend souvent ce genre de remarque, notamment de nos parents : « Je te dis ce qu’il faut faire parce que j’ai plus d’expérience, et je ne veux pas que tu fasses les mêmes erreurs que moi ». Et c’est … Continuer de lire Sylvia Plath, Folie et fureur de vivre