Soupe de langues - Lettre égarée dune jeune hippie au Burkina Faso

Soupe de langues – Episode 3 : Lettre égarée d’une jeune hippie au Burkina Faso

Fugue de week-end où tour du monde, tout voyageur qui goûte à l’international se heurte à cette insaisissable ombre de culture : la langue. Au détour de silences, discussions, quiproquos, voici une série anecdotique d’anecdotes tout droit sorties du monde périlleux de la polyglotie. – Soupe de langues –  Lettre égarée d’une jeune hippie niaise expatriée au Burkina Faso (trouvée sur un parcmètre) L’ami, Combien … Continuer de lire Soupe de langues – Episode 3 : Lettre égarée d’une jeune hippie au Burkina Faso

Soupe de langues - La barrière de la langue - Scarletpost

Soupe de langues – Episode 2 : La barrière

Fugue de week-end ou tour du monde, tout voyageur qui goûte à l’international se heurte à cette insaisissable ombre de culture : la langue. Au détour de silences, discussions, quiproquos, voici une série anecdotique d’anecdotes tout droit sorties du monde périlleux de la polyglotie. – Soupe de langues –  La barrière de la langue Ça vous assiège Vous démunit Ça affaiblit Anéantit Dans l’œuf Les … Continuer de lire Soupe de langues – Episode 2 : La barrière

Soupe de langues - comprendre et se faire comprendre à l'étranger - Scarletpost

Soupe de langues – Episode 1 : L’étrangère

Sourire figé, mains sagement posées sur cuisses serrées, il s’agit de rafistoler son air interloqué. Non, parce que soyons honnête, malgré le gros dictionnaire trônant en évidence sur le crâne de ton sac de voyage, tu n’as encore guère poussé au-delà de oui-bonjour-merci-au-revoir. Et hormis ce prénom que tu commences à cerner depuis le temps que tu le traînes, tu n’as pas pigé un traître mot de la conversation. « De quoi s’agit-il m’sieurs dames, interroge Continuer de lire Soupe de langues – Episode 1 : L’étrangère

Chroniques du pays II – Pourquoi j’ai craché sur le vice-ministre de l’Intérieur paraguayen.

J’entends dire parfois qu’on fait partie de la jeunesse désabusée qui ne se bougera pour rien au monde. Les raisons ne manquent pas: il faut dire que le Paraguay, après une dictature militaire de 35 ans, Continuer de lire Chroniques du pays II – Pourquoi j’ai craché sur le vice-ministre de l’Intérieur paraguayen.

La révolte des ombres chinoises

La formation du couple telle qu’elle se pratique en Chine est une coutume dont les échos sont déjà arrivés jusqu’à nous. Si tant est que l’on soit un peu curieux, on connaît ces marchés à ciel ouvert qui se tiennent dans les parcs des plus grandes villes chinoises et où les parents – ou ce qui s’apparente à des entremetteurs – placardent de petites fiches Continuer de lire La révolte des ombres chinoises

La confiance n’exclut pas la méfiance

Au Burkina, et comme partout, le naïf doit se faire une peau dure. Ou, sans y avoir pris garde, il se retrouve blessé, vexé d’avoir placé tant de sincérité dans une situation sertie d’intéressés. « La confiance n’exclut pas la méfiance ». Une maxime entendue, mise en garde, répétée par des amis zélés. Cette expression jusqu’à présent je le maintenais à distance, la plus éloignée possible. Quelle … Continuer de lire La confiance n’exclut pas la méfiance

La politique du rire – Ou « faire le fou pour ne pas le devenir »

La politique, on peut décider de la sérieuser. Sclérosée, elle s’envenime et emporte les Hommes, ses cellules constitutives, dans son agonie aigrie de frustrations, cocktail létal empreint de politesses. Une bienséance qui se clôt en courbettes, lesquelles s’avouent bien vite vaincues de corruptions discrètes. Dans une contrée Continuer de lire La politique du rire – Ou « faire le fou pour ne pas le devenir »