Dessin au carbone - Study for office at night - Illustration de la demande de permis de séjours pour les étrangers

Le bureau des étrange(r)s

Depuis la semaine dernière, le petit monde (paisible ?) des bibliothèques a été ébranlé par l’affaire de la rédactrice en chef du Bulletin des Bibliothèques de France suite à la diffusion de cette capture d’écran, où elle décrit « être suffoquée par les femmes voilées de Continuer de lire Le bureau des étrange(r)s

Publicités
Barbie Savior Instagram - Volontourisme : photos avec enfants du Tiers-Monde

Désenchanter le monde merveilleux du volontariat

Je voulais faire « quelque chose d’utile » de mes vacances, je crois bien que c’est la formule que j’avais employée lorsque j’ai commencé mes recherches. J’avais envie de retourner au Népal, où ma mère m’avait emmenée faire un trek humanitaire à l’âge de 12 ans. « projet-humanitaire-nepal » les mots clés que Continuer de lire Désenchanter le monde merveilleux du volontariat

Teresa Carles - Restaurant végétarien

Les véganes sont-ils vraiment des bobos intolérants et méprisants ?

Depuis mon coming-out de végane, je me suis vue opposer une large palette de réactions : de l’argument dit du « cri de la carotte » à l’argument du lion qui mange la gazelle, en passant par l’affolement face à mes éventuelles carences alimentaires et à ma mort certaine, mais Continuer de lire Les véganes sont-ils vraiment des bobos intolérants et méprisants ?

Les enfants sont-ils des opprimés comme les autres ?

Le 26 janvier dernier, le Conseil Constitutionnel a censuré l’article 222 du projet de loi Egalité et Citoyenneté qui interdisait symboliquement le recours aux violences corporelles des parents envers les enfants. En clair, l’amendement « contre la fessée » a été rejeté. Si pour l’instant la viol Continuer de lire Les enfants sont-ils des opprimés comme les autres ?

Paris, je t’aime comme je te déteste

Il est 7h du soir. Je longe les ambassades, les ministères, les rues longues, les jardins fermés du 7e arrondissement de Paris. Les Invalides, la Tour Eiffel, l’Assemblée. Les rues sont vides, seules des ombres entrent furtivement derrière les demeures fortifiées, les policiers sont plus nombreux que les passants et gardent les ponts-levis. Il n’y a personne d’autre que moi. Je suis l’intruse, c’est moi … Continuer de lire Paris, je t’aime comme je te déteste