la-revolution-sera-feministe-arte-radio

La quinzaine #16. Du féminisme dans tes podcasts

Voici notre liste non-exhaustive de podcasts féministes, avec leurs particularités ! Découvrez le podcast…

1. … Honnête – « Femme Actuelle », Arte Radio

#arteradio

J’ai adoré écouter cette femme d’une trentaine d’année, terriblement affirmée et confiante, qui n’a pas peur de dire sa passion pour le cul. Je l’aime parce qu’un tel discours est bien trop banal dans les entretiens des “serial dragueurs” et autres “Don Juan” et qu’il s’exprime bien plus rarement au féminin, sans tomber dans la pathologisation des nymphomanes. Ce podcast est aussi une exploration du plaisir solitaire, une parole libérée sur la sexualité des enfants, et l’apprentissage que “toutes les femmes peuvent être des femmes-fontaines” par “l’effet tiroir-caisse”.

2. … Surprenant – « La délicatesse des gang bang », Anouk Perry

#anoukperrypodcast

Ce podcast est composé de deux épisodes de 30 minutes chacun. Le premier podcast est un entretien avec un homme qui a fait de l’organisation de gang-bang son “business”. Si ce podcast parle d’un thème qui pourrait susciter la gène, l’organisation de ces “événements” est si bien mis à distance qu’on pourrait aussi bien parler de vendre du shampoing. Et en même temps, il aborde déjà avec décontraction la question du racisme, du plaisir féminin, de la tolérance. Le second podcast nous plonge en revanche dans la réalité crue du gang bang, Il mérite un trigger warning sur les agressions sexuelles qui y sont entendues et abordées dans la discussion. Anouk Perry a décidé d’assister à un gang bang et on ressent sa gène, on sent que cet acte n’est pas anodin, et que la violence, toujours présente dans le sexe, est là, à l’affût dans l’acte sexuel, malgré la mise à distance, malgré le consentement, malgré le caractère très organisé de ce jeu sexuel. La délicatesse des Gang bang n’est donc pas un podcast qui fait l’apologie de ces pratiques, mais qui porte bien son nom, en restituant toute la complexité de l’acte.

3. … Énergisant – « La révolution sera féministe », Arte Radio

#unpodcastasoi

Préfères tu te poser devant un flic qui te demande « comment t’était habillée quand tu t’es fait violer », ou plutôt d’être accompagnée en confiance par tes copines ?
Dénoncer les blagues sexistes est-il un combat moins important que d’autres ?
Jusqu’où est ce qu’une femme caissière peut décider d’avoir une prise sur ses conditions de travail ?
Le mépris de classe et de genre est il derrière nous ?
Les souffrances du monde ouvrier seront elles pour toujours chantées au masculin ?
La grève, est-elle un acte virile ?
Existe-t-il un endroit où les hommes ne prennent pas les tronçonneuses des mains d’une femme, quasiment par réflexe ?
« Comment tu t’appelle et au fait est ce que t’as un mec », sommes nous vraiment obligées de se coltiner cette question ?

Bienvenue. En immersion dans les quotidien de jeunes femmes engagées pour améliorer leur vie.
Arte Radio ouvre ton cerveau à deux voyages. D’abord dans le combat d’une femme caissière engagée, puis dans le monde imparfait mais libérateur d’une zone de lutte féministe comme la ZAD de Notre-Dame-des-Landes.
Difficile de donner une idée en quelque phrase du brasier que réveille ce podcast, les questions brûlantes qu’il soulève. C’est par des regards croisés, entre archives et interviews de filles de la vrai vie d’aujourd’hui, qu’en moins d’une heure tu te rendras compte que c’est possible. Que la révolution est là, juste à ta porte, et que la révolution sera féministe. Et surtout, qu’elle n’est pas impossible, qu’il suffit d’essayer, que ces femmes là, à l’autre bout de tes écouteurs, elles sont là tout autour de toi, elles avancent à grandes enjambées vers un monde où enfin, on a de l’air, on ne se battra plus pour de telles évidences.

Accroches toi, moment euphorisant.

Et ce qu’il y a de vraiment top, c’est que « Un podcast à soi« , ce n’est pas seulement cet épisode , tant qu’à être par là , attarde toi sur cette série délicieuse d’Arte Radio. On trouve notamment un épisode sur les femmes qui revendiquent leur féminisme en même temps que leur foi religieuse et cela malgré des sociétés intolérantes et des institutions religieuses patriarcales, et un épisode “Le gynécologue et la sorcière” sur la manière dont le corps des femmes pendant l’accouchement a été historiquement mis sous contrôle des hommes et de l’institution médicale au détriment des principales intéressées et d’une connaissance détenue par des femmes accoucheuses (sage-femme et sorcière) et sur ce que le mouvement de dénonciation des violences obstétricales changent à cela.

4. … Enrichissant – « Il était une fois la PMA », Élodie Font

#elodiefont

Une série à écouter si tu penses que les bébés « pipette » ne sont pas de « vrais enfants » – et à dévorer pour celles et ceux qui veulent écouter un documentaire riche sur les tenants et les aboutissants de la PMA ! « Il était une fois la PMA » fait partie de ces podcasts qui donne de la contenance à un débat d’opinion souvent sclérosé, idéologique et polarisé, avec les pour et les contre. Dans cette série de 5 épisodes, Élodie Font part à la rencontre de spécialistes du sujet et de personnes concernées par la Procréation Médicalement Assistée. Elle donne une voix à celles et ceux qui ont entrepris cette démarche afin d’être parents, des personnes dont la parole devrait être aux premières loges du débat. Nous découvrons au fil des épisodes plusieurs récits qui témoignent de l’angoisse des trajets, des multiples tentatives et de l’attente, de la peur de l’échec, mais aussi du sentiment de solitude face à l’entourage qui n’a pas vécu ces situations intenses et manque parfois de considération. L’autre facette du podcast, c’est la rencontre de professionnels de ces milieux – médecins, juristes… qui nous aident à comprendre ce qui se joue dans la PMA et, en fond, quels sont les enjeux de sa légalisation en France – une promesse présidentielle. Nous découvrons notamment les questionnements juridiques entourant la procédure, en particulier la levée de l’anonymat des donneurs et le statut juridique de chaque parent.

5. … Croustillant – « Qui m’a filé la chlamydia », Anouk Perry

Oh ! Chlamydia, quel mot effrayant ! Le genre de podcast qui s’écoute avec la petite inquiétude que toute la pièce où tu te trouves te soupçonne de pratiques bizarres… C’est Anouk Perry qui s’invite dans tes oreilles, avec son impressionnante capacité à parler avec un naturel déconcertant de sujets croustillants dont elle balaie du revers de la main le côté gênant, pour le plus grand plaisir de nos curiosités ! Dans « Qui m’a filé la chlamydia », elle s’attaque non seulement à décortiquer soigneusement les questions (sanitaires, quotidiennes, inquiétantes) liées à la chlamydia et aux IST en général, mais pas seulement. S’y mêlent les histoires de personnages bien réels, qui vivent à plusieurs des expériences sexuelles intrigantes et honnêtes, qui posent des questions inattendues. Pour pouffer de rire, pour ouvrir de grands yeux, pour se motiver à aller se faire dépister ou simplement pour passer un bon moment, « Qui m’a filé la chlamydia » tombe à pic !

#anoukperry

6. … Humain – « Quouïr », Rozenn Le Carboulec

#nouvellesecoutes

Et pour finir, voici une série de 6 portraits de personnes appartenant à la communauté LGBT+, qui racontent leur histoire et leur réalité. Rozenn Le Carboulec a pris soin de présenter une diversité de profils au sein de la communauté LGBT+, qui se révèle sous un nouveau jour médiatique, en tout cas si pour toi la communauté LGBT+ c’est des gens qui font la fête sur des chars avec beaucoup de paillettes et peu de vêtements une fois par an. Si tu crois encore à ça après avoir écouté « Quouïr », n’hésite pas à discuter directement avec des personnes concernées, ou – en dernier recours – à consulter un médecin.
Une série parfaite pour rentrer du travail tranquillement et féministement.

Colette, Marie-Lou, Fiona.

Crédits images :

  • Arte radio
Publicités

Une réflexion sur “La quinzaine #16. Du féminisme dans tes podcasts

  1. A l’héure où on entend tout sans vraiment écouter, cet article a le mérite d’avoir déjà fait un tri et propose pour chaque podcast un résumé. Si je ne vais pas tout écouter, « La révolution sera féministe » et « il était une fois la PMA » m’intéressent.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s