Fier.è.s

« Mais ils ont déjà eu le mariage, il faudrait se calmer »
« Non mais toi ça va, t’es pas comme tous les autres »
« J’ai rien contre ces gens-là, du moment qu’ils ne s’affichent pas devant mes enfants »

Lorsque j’ai fait mon coming out à ma mère, elle a pleuré. Non pas par dépit mais par peur. Elle m’a dit, « ta vie va être tellement plus difficile maintenant ».

Elle avait raison.

Mais aujourd’hui je choisis de me concentrer sur autre chose. Aujourd’hui je sors dans la rue et je célèbre ma différence et mon appartenance à une magnifique communauté. Aujourd’hui je suis fier.

Le chemin pour me découvrir et être en paix avec ce que je suis n’a pas été facile, et les obstacles devant moi sont nombreux. Mais aujourd’hui ma ville est multicolore et j’ai l’impression d’être à ma place pour une fois. Dans un tourbillon de corps, je me sens vibrer à l’unisson de milliers de cœurs rassemblés au nom de la diversité.

Être fier c’est quoi ? C’est se respecter soi-même.

Il m’a fallu neuf ans entre mon coming out et ma première Pride. Neuf ans pour me débarrasser de ce sentiment de culpabilité d’être anormal. Neuf ans à essayer d’être un homo qui n’est pas un cliché, qui ne gêne pas en soirée. Je ne vais pas dire que tous ces réflexes sont totalement effacés, mais aujourd’hui je suis prêt à assumer ma vérité.

Max.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s