scarlet-idees-j-ai-deux-amours-arte-allocine.jpg

La Quinzaine #14. Les fruits mûrs d’un début d’été

Cette semaine, le top 5 culturel de Colette, à dévorer tout cru !

1. L’Art de la joie, Goliarda Sapienza

scarletpost-culture-idees-goliarda-sapienza

#littérature

On pourrait dire il était une fois Modesta, fille de rien née en 1900, dans un monde frustre, balayant de toute son impertinence les obstacles invisibles… On pourrait dire que L’Art de la joie est un condensé de féminisme raconté, une rencontre délicieuse avec les grands noms qu’on connaît peu du monde anti-fasciste… Mais décidément, cette œuvre culte résiste à toute présentation. Roman d’apprentissage, il foisonne d’une multitude de vies. Roman des sens et de la sensualité, il ressuscite les élans politiques qui ont crevé le XXe siècle. Il discute directement à l’intérieur de ta propre vie pour y offrir mille éclairages. Goliarda Sapienza écrit les vies, les vraies. Masturbation féminine, découverte des subtilités des moyens d’oppression dont disposent hommes et femmes pour asservir une jeune fille, horreurs de la guerre, retournements de veste et misère crade… Rien n’y est censuré, susurré, suggéré. Et pourtant, on garde au cœur, à la lecture de ce roman, un sentiment inébranlable de sage puissance. Une euphorie, une admiration pour cette héroïne hors du commun : c’est le genre de livre qui reste gravé dans tes références culturelles pour y demeurer à jamais, d’une manière ou d’une autre.

A lire ou à relire d’urgence.

2. « J’ai deux amours », ARTE

#série

« J’ai deux amours », c’est ce genre de série où l’on se dit « Oh tiens ! Enfin un truc un peu à la page, qui ressemble aux questions qu’on se pose, et non à celles qu’on voudrait nous indiquer ! ».
Savoureux point de vue sur l’amour d’une petite bande de trentenaires drôles et mignons, cette fiction a pour elle une qualité de réalisation tout à fait appréciable ! Nous n’en dirons pas plus, l’image propose bien assez…

Petit plus, en 3 épisodes seulement, cette série ne te fera pas perdre 3 semaines de sommeil !

3. « Plaire, aimer et courir vite », mk2

scarlet-idees-plaire-aimer-courir-vite-film
#cinéma

Dans la même veine, mais en hautement plus célèbre, on a aimé « Plaire, aimer et courir vite », un film de Christophe Honoré. Comédie drôle, mais surtout belle belle belle et toute pleine de personnages beaux, forts et doux, on ne sait vite plus où donner de la tête et on ressort de là avec, en effet, une envie d’aimer plus intense que jamais.

4. Le Festival des histoires vraies, Autun (Bourgogne)

scarlet-culture-idees-concours-festival-histoires-vraies#festival

Ça se passe à Autun, aux portes de la forêt du Morvan bourguignon, il y fait bon, on y croise du sacrément beau monde, nous chez Scarlet, on a hâte d’y être ! Le festival des Histoires Vraies, deuxième édition des Rendez-vous de juillet organisé par les revues XXI et 6 mois – et en partenariat avec la ville d’Autun et le musée archéologique de Bibracte – c’est un panel de thématiques délicieuses. ça parle d’ « hommes et de femmes qui croient à l’impossible et qui font bouger les lignes », ça parle aussi des « femmes d’aujourd’hui qui ont envie d’en découdre », et puis des « dessinateurs et scénaristes qui réinventent la BD historique »… Enfin, quand on dit ça parle, c’est aussi « tu parles » ! Ce festival en chapeau de paille promet une grande proximité entre les journalistes les plus passionnants de la sphère médiatique et vous, toi, nous, anonymes ou tous petits écrivains que nous sommes. Et le week-end ne se résume pas à ces grandes tables rondes ! il est aussi chargé de concerts, spectacle, ateliers… Bref, un rendez-vous à ne pas manquer !

En partenariat avec le festival, Scarlet organise un jeu concours pour remporter 2 pass d’une valeur totale de 110€ ! Par ici pour plus d’infos !

5. « ZADenVIES »

scarlet-idees-zadenvies-evenement-notre-dame-des-landes

 

 

 

 

 

 

 

#événement

La ZAD de Notre-Dame-des-Landes c’est, en particulier depuis février dernier et l’abandon du projet d’aéroport, un lieu de reconstruction permanente. Reconstruction des cabanes démolies, certes, mais également façonnages collectifs de meilleurs moyens d’habiter ensemble. Dans ce petit monde à part, on croit en l’idée que les humains sont cap de co-vivre sans avoir à instaurer de hiérarchie. Et si la partie visible de cet idéal est l’abolition de chef ou de cheffe officiel.le, ça ne s’arrête pas là… On croise sur zone des tentatives concrètes d’abolir le sexisme, de construire, par exemple, une cabane sans que personne n’ai le réflexe de filer la truelle plutôt à un mec. On réfléchit à la manière dont on peut produire ce que l’on mange, voir ce que l’on consomme en général, histoire d’voir la main sur ce que l’on cautionne. « ZADenVIES », c’est une semaine toute entière pour parler de tout ça, pour expérimenter un mode de vie collectif qui fonctionne là-bas depuis des années et qui a vocation à continuer. C’est aussi le moment pour chacun d’en apprendre un peu sur les idées de son voisin ou de sa voisine.

Colette.

Sources

L’art de la joie, Goliarda Sapienza, Einaudi, 2014.

« J’ai deux amours », ARTE France

« Plaire, aimer, et courir vite », Les Films Pélléas

Les rendez-vous de juillet – Le Festival des Histoires Vraies

Site web de la Zone à Défendre de Notre-Dame des Landes

Crédits images :

  • © Editions Einaudi, 2014.
  • © ARTE France
  • © Les Films Pelléas
  • Les rendez-vous de juillet
  • ZAD de Notre-Dame des Landes

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s