Mauvais genre - Chloé Cruchadet chez Delcourt - Scarletpost La culture des idées

La Quinzaine #3 Spécial Festival Off D’Avignon

Dans cette rubrique, vous trouverez de quoi vous régaler pour la rentrée. Découvrez les extras de la Quinzaine de Clara !

1. « Mon Olympe » de Gabrielle Chalmont et Marie-Pierre Boutin

Mon Olympe - Chalmont et Boutin La compagnie des Mille Printemps - Scarletpost La culture des idées

#théâtre

Une troupe féministe qui a créé une pièce qui fait du bien ! Le pitch ? Cinq étudiantes se retrouvent bloquées une nuit dans un parc et de cette situation naît une confrontation de différentes visions du féminisme. Dans un débat rythmé par l’humour, la danse et la poésie, les expériences se font face. Dans l’intimité de ce groupe d’amies, et tout ce que cela suppose dans la difficulté à s’exprimer et à s’écouter, il est subtilement rappelé que seules existent des féminismeS, des femmeS et que les relations les unissant ne sont pas toujours simples… On ressort gonflé(e) de cette énergie brute délivrée sur scène par les comédiennes, des réflexions plein la tête et une certaine envie d’aller booty-shaker en relisant Beauvoir !

2. « Le Quatrième Mur », par la compagnie des Asphodèles

Le Quatrième Mur - roman de Sorj Chalandon par la compagnie des Asphodèles Scarletpost La culture des idées

#théâtre

Dans une mise en scène d’une modernité et d’un dynamisme incroyables signée Luca Franceschi, on suit les aventures de Georges, un metteur en scène familier des milieux militants qui va devoir, suite à une promesse faite à son ami mourant Samuel, monter l’Antigone d’Anouilh dans un Liban en proie à la guerre et au déchirement. Pour chaque personnage, un membre d’un des camps du conflit. Pour chaque personnage aussi, une lecture de la pièce. Antigone résistante. Créon garant de l’ordre. Hémon et Ismène représentants de la paix. De la beauté, du beatbox et un poétique message de paix, adapté d’un roman de Sorj Chalandon. 

3. « F(l)ammes », d’Ahmed Madani

F(l)ammes Ahmed Madani - Scarletpost La culture des idées

#théâtre

La prise de parole de dix femmes issues de quartiers sensibles dans un geste passionné, drôle et émouvant. Sur scène se déploie un tourbillon d’expériences qui nous permet de saisir peu à peu une identité trouble, multiple. Entre exil, domination et attentes qu’on leur impose, ses femmes se dressent et revendiquent une liberté féroce à travers des monologues émancipateurs car infiniment personnels. Des femmes au pluriel avec une flamme intérieure qui brûle et les fait rayonner sur scène. Des femmes poètes, des femmes audacieuses, des femmes hautes en couleur, des femmes lumineuses qui nous font repenser notre manière de voir le monde et surtout le leur, entre karaté, positive action et partage des tâches familiales.

4. « Suzanne, la vie étrange de Paul Grappe » de Julie Dessaivre

#théâtre

La jeune compagnie Rosa Rossa a proposé cette année à Avignon une création et celle-ci vaut le détour ! Suzanne s’est inspiré de l’histoire vraie de Paul Grappe, un déserteur de la Première Guerre mondiale qui pour éviter le châtiment se retrouve condamné à se travestir pendant des années. Enfin condamné… toute la subtilité de l’histoire repose ici. On ne sait pas quand cette prison identitaire glisse petit à petit vers la révélation, car Paul devient vite sous nos yeux Suzanne. Or, Suzanne est infiniment plus libre que Paul. Là où celui-ci est un bon à rien sans travail enfermé dans la petite chambre qu’il partage avec Louise sa femme, Suzanne, elle, règne sur le bois de Boulogne ! Néanmoins, au-delà de ces questionnements sur le genre, Suzanne est aussi une un fait divers sanglant puisqu’il s’agit de l’histoire un procès : celui de Louise, qui après des années d’abus, d’alcoolisme et de violences conjugales finit par se libérer en tirant sur son bourreau, sur Paul, sur Suzanne…

En bonus : l’histoire de Paul et Louise existe aussi en BD… Mauvais genre de Chloé Cruchadet chez Delcourt, dont le coup de crayon vaut le détour !

Mauvais genre - Chloé Cruchadet chez Delcourt - Scarletpost La culture des idées

5. « Eté », une coédition ARTE et Delcourt

Ete - Instagram ARTE Creative Delcourt - Scarletpost La culture des idées

#Instagram

Parce qu’il faut bien animer ses pauses café, le dernier coup de cœur de cette Quinzaine sera pour Eté, une bande dessinée conçue pour Instagram. On y suit les aventures d’Abel et d’Olivia, un couple résolument moderne qui décide de se séparer pour vivre un dernier été en solo. Un jour pour Abel, un jour pour Olivia, qui nous permettent de suivre leurs étés respectifs, un été à la découverte de leur liberté et de l’extension de leur zone de confort. Touchante, drôle, et addictive, on vous conseille vivement de suivre le compte Instagram d’ARTE (et de Scarlet héhé) pour votre mini lecture quotidienne sur la plage ou au bureau !

Clara.

Crédits image :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s